Niger

Image-empty-state.png

Niger

Electoral Institution
La Commission Électorale Nationale Indépendante
Population:
23, 932, 378
Eligible Voting Population:
7 581 486
Minimum Voter's Age:
18
Political Regime

Présidentielle avec une Assemblée monocaméral. Le président de la République du Niger est élu selon le système à deux tours pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Le président de la République du Niger est élu au système à deux tours pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Le candidat qui obtient la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour est élu. A défaut, un second tour est organisé trois semaines plus tard entre les deux candidats arrivés en tête, et le candidat qui recueille le plus de voix est déclaré élu. Le Niger dispose d'un parlement monocaméral, l'Assemblée Nationale, composé de 171 sièges élus pour un mandat de cinq ans, dont 158 sièges élus au scrutin proportionnel plurinominal dans huit circonscriptions correspondant aux sept régions du Niger plus la capitale Niamey. À ce total s'ajoutent 13 sièges au scrutin majoritaire à un tour, dont huit sont réservés aux minorités nationales et cinq à la diaspora, avec un siège par continent.

Number of Political Parties:

Number of Election Held
Élections générales : 11 (1960, 1965, 1970, 1989 (corps électoral restructuré), 1993, 1996, 1999, 2004, 2011, 2016, 2020) Élections parlementaires : 14 (1957, 1958, 1965, 1970, 1989, 1993, 1995, 1996, 1999, 2004, 2009, 2011, 2016, 2020) Élections municipales : 4 (1956, 2004, 2011, 2020) Référendum : 8 (1958, 1987, 1989, 1992, 1996, 1999, 2009, 2010)
When are the Next Elections?

Élections générales : 2021 Élections parlementaires : 2021

Le 3 août 1960, le Niger a obtenu son indépendance et Hamani Diori (1916-1989) a été élu président par l'Assemblée Nationale. En avril 1965, après avoir échappé à une tentative d'assassinat en avril 1965, il est réélu la même année. Le 15 avril 1974, il est renversé par un coup d'État militaire. Des élections ont lieu en 1989. Ces élections ont permis aux civils de se présenter aux élections, mais uniquement en tant que membres du parti unique Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD). Un gouvernement de transition dirigé par Amadou Cheiffou a été mis en place le 29 juillet 1991 pour préparer la transition démocratique du Niger. Une nouvelle constitution a été rédigée et approuvée par référendum en 1992. En 2004, Mamadou Tandja a organisé un référendum pour voter en faveur d'une nouvelle constitution, ce qui lui a permis de se présenter pour un troisième mandat. Face aux critiques nationales et internationales, il a été renversé par un coup d'État militaire le 18 février 2010. Après avoir remporté l'élection présidentielle du 31 janvier au 12 mars 2011, Mahamadou Issoufou a officiellement pris ses fonctions le 7 avril 2011. Il a été réélu le 20 mars 2016 pour un second mandat.